Les lunettes nous font de l'oeil


Danielle CALENDE, administratrice-déléguée


Cette petite histoire commence quand Mme Calende, notre administratrice déléguée (photo ci-contre), se laisse interpeller par un passage du film réalisé par l'abbé Marc fin 2015 (cliquer ici ou bien sur la première image du site pour le visionner.)

Elle a été touchée par le chef du personnel de l'hôpital, ophtalmologue de formation qui, lors d'une conversation avec l'abbé Marc, a laissé entendre qu'il manquait de lunettes pour ses patients.
Ni une, ni deux, le réseau de connaissances est mobilisé, on sollicite quelques lunetiers et magasins d'optique et voilà des lunettes qui affluent de toutes parts !

Après un tri fastidieux, nous nous retrouvons avec plusieurs valises pleines à craquer, prêtes à partir pour des horizons ensoleillés au secours de la population de Mangembo.


En septembre 2016, l'abbé Marc n'ayant que ses deux bras pour le transport de ses bagages à son retour au Congo, une seule valise de lunettes peut l'accompagner.
Une fois arrivées au pays, les lunettes s'arrêtent un moment, en transit dans un hôpital, pour relever leurs dioptries.


En attendant le voyage de la prochaine valise de lunettes, un optométriste de Uccle retraité (photo ci-contre) offre de faire le travail de mesure des corrections optiques lui-même bénévolement pour nos près de mille paires restantes.

Merci à BEL RTL et surtout à Bernard pour ce travail long et précieux !


Bernard GHYS, optométriste retraité (Uccle)


Et ensuite ?


Au voyage suivant, d'autres lunettes arrivent et font parler d'elles, l'abbé Marc les évoque dans sa lettre de novembre 2017 !